/regional/quebec/quebec

Téo Taxi dans les rues de Québec l’été prochain

Pierre Couture | Agence QMI

GEN-TÉO TAXI

Michel Desbiens/AGENCE QMI

Les taxis électriques de Téo Taxi rouleront dans les rues de Québec d’ici le 30 juin prochain, promet Alexandre Taillefer.

De passage à Québec lundi, l’homme d’affaires a promis que sa flotte de taxis aux couleurs verte et blanche serait assurément en activité l’année prochaine dans la capitale.

«C’est un peu plus long prévu. Mais on va être là en 2017», a-t-il indiqué.

L’homme d’affaires dit être toujours en pourparlers avec des propriétaires de taxis qui offriraient en location leur permis à l’entreprise.

Téo (pour transport écologique optimisé) fonctionne à partir d’une application mobile. La flotte de voitures est composée uniquement de véhicules électriques et l’entreprise dispose de son propre réseau de recharge. Des écrans sont également mis à la disposition des usagers dans les voitures.

Les chauffeurs de Téo Taxi ne sont pas des travailleurs autonomes comme les chauffeurs de taxi traditionnels, mais bien des salariés de l’entreprise, a rappelé M. Taillefer.

Téo Taxi offre un salaire de base de 15 $ l’heure et un horaire de 40 heures par semaine à ses chauffeurs.

À Montréal, Téo Taxi compte sur une flotte de 110 voitures complètement électriques.

La société-mère de Téo Taxi, Taxelco, a également acquis les compagnies de taxis Hochelaga et Taxi Diamond à Montréal. Taxelco gère ainsi plus de 1700 voitures de taxi dans la métropole.

Dans la même catégorie