/regional/montreal/montreal

2 M$ pour les problèmes de logement des personnes vulnérables

JEAN-FRANÇOIS GUILLET/L'INFORMATION DE SAINT-JEAN-SUR-RICHELIEU/AGENCE QMI

La Ville de Montréal accordera plus de 2 millions $ sur trois ans à l'Office municipal d'habitation de Montréal (OMHM) pour aider les familles vulnérables aux prises avec des problèmes de logement.

Ces fonds serviront à financer les activités du Service de référence pour les personnes sans logis qui se retrouvent à la rue le 1er juillet, celles qui perdent leurs logements à la suite d’un incendie ou encore pour aider les locataires démunis confrontés à la présence de punaises de lit.

«On le sait, la clé pour combattre les punaises de lit, c'est une bonne préparation de logement», a expliqué Russel Copeman, responsable de la Direction de l'habitation au Comité exécutif de la Ville.

Un tel service d'aide à la préparation des logements existe déjà pour les résidents des HLM.

Plan de lutte aux punaises

Une partie de cette enveloppe vient reconduire un projet pilote qui a débuté en août 2015 pour aider les personnes vulnérables qui vivent dans des logements privés infestés de punaises de lit.

Près de 200 000 $ avaient été accordés à l'OMHM pour ce projet en 2015 et un autre montant de 70 000 $ s’est ajouté pour terminer l'année 2016.

La semaine dernière, la Ville publiait pour la première fois les données sur le nombre de déclarations d'exterminations de punaises de lit. Tous les gestionnaires de parasites doivent rapporter à la Ville leurs interventions. Certains exterminateurs ont dit avoir éprouvé des problèmes de fiabilité et de convivialité de la plateforme web de la Ville, ce qui pourrait fausser les données sur le nombre d'exterminations.

Des modifications seront apportées à la plateforme en ligne pour faciliter l'entrée des données par les exterminateurs.

Dans la même catégorie