/news/law

Richard Henry Bain ne sera pas libéré avant 20 ans

Dominique Scali | Agence QMI

Richard Henry Bain risque de passer le reste de ses jours derrière les barreaux pour avoir tenté de «changer le cours de l’histoire», lui qui a écopé vendredi d’une sentence de prison à vie sans possibilité de libération avant 20 ans.

«Le principal facteur aggravant dans ce cas-ci est la nature politique du crime, qui est une attaque à notre processus démocratique», a déclaré le juge de la Cour supérieure Guy Cournoyer, vendredi.

«M. Richard Henry Bain a tenté de changer le résultat d’une élection et le cours de l’histoire», a-t-il ajouté dans son jugement.

Pas avant 2032

Âgé de 66 ans, Bain est l’auteur de l’attentat du Metropolis de 2012, en marge de l’élection de la chef du Parti québécois de l’époque Pauline Marois. Il avait été trouvé coupable en août dernier du meurtre non prémédité du technicien Denis Blanchette.

Il avait donc automatiquement écopé d’une peine de prison à vie. Il restait toutefois à déterminer combien de temps il devra passer derrière les barreaux avant de pouvoir demander une libération conditionnelle. La Couronne demandait 25 ans, tandis que la défense demandait 10 ans.

Le juge Cournoyer a conclu qu’une période de 20 ans serait la plus adéquate. Cela signifie qu’en calculant le temps déjà passé en prison, Bain ne sera pas admissible à la libération conditionnelle avant l’âge de 82 ans, soit en 2032, estime son avocat Me Alan Guttman. De plus, rien ne garantit qu’il pourra obtenir une libération lorsqu’il en fera la demande.

Appel probable

Me Guttman songe d’ailleurs à faire appel du jugement, considérant que le juge n’a pas suffisamment tenu compte de l’âge de son client ni de sa condition mentale au moment des faits.

Durant son procès, Bain avait en effet plaidé qu’il ne pouvait être tenu responsable de ses actes pour cause de troubles mentaux. Le jury avait toutefois rejeté cet argument.

Le fait qu’il n’avait pas d’antécédents judiciaires a toutefois été considéré comme un facteur atténuant.

Dans la même catégorie