/news/law

Dix ans de prison pour avoir fomenté une tuerie de masse

Agence France-Presse

Un jeune Canadien a été condamné mardi à dix ans de prison pour avoir voulu tuer avec des complices des passants dans un centre commercial de Halifax le jour de la Saint-Valentin l'an dernier.

«Je suis profondément repentant», a déclaré Randall Shepherd, 21 ans, avant de plaider coupable devant le tribunal de Nouvelle-Écosse.

Le juge a avalisé la peine de 10 ans de prison que la Couronne et l'avocat de la défense avaient convenu, a indiqué à l'AFP un porte-parole du ministère public.

À la veille de cette fête en 2015, la police l'avait arrêté en compagnie de Lindsay Souvannarath, une Américaine de 24 ans de l'Illinois, dans le nord des États-Unis, tout juste débarquée de l'avion.

Ces deux jeunes avaient été en contact sur les réseaux sociaux, ainsi qu'un troisième jeune de 19 ans, James Gamble, que la police avait retrouvé mort en banlieue d'Halifax.

Ils s'étaient donné rendez-vous pour tirer dans la foule, nombreuse le jour de la Saint-Valentin, au Halifax Shopping Centre, le plus important centre commercial de cette ville de la côte atlantique.

Ils avaient ensuite prévu de se suicider, avait raconté la police fédérale en précisant que trois armes à feu avaient été retrouvées en banlieue d'Halifax. La police n'avait pas donné les circonstances de la mort de ce jeune de 19 ans ni évoqué la thèse du suicide.

Dans la même catégorie