/news/politics

Le sénateur Claude Carignan veut protéger les sources journalistiques

Agence QMI

Matthew Usherwood

Un projet de loi pour la protection des sources journalistiques au pays a été déposé mardi par le sénateur conservateur Claude Carignan.

Le projet de loi S-231, Loi sur la protection des sources journalistiques, a pour objectif de «reconnaître le rôle fondamental des journalistes dans notre démocratie», a indiqué dans un communiqué le sénateur Carignan, également leader de l’opposition au Sénat.

L’idée est de modifier la Loi sur la preuve au Canada afin de permettre aux journalistes de ne pas divulguer tout renseignement ou document susceptible d’identifier une source et, surtout, de modifier le Code criminel afin de permettre seulement à un juge de la Cour supérieure ou de la Cour du Québec d’émettre des mandats ou ordonnances en matière d’écoute électronique et de surveillance électronique.

«La liberté de la presse est l’un des piliers de la démocratie, a mentionné le sénateur Carignan. Sans la protection d’une loi, les journalistes n’auront pas l’assurance de pouvoir obtenir librement l’information que le public est en droit de connaître.»

Le dépôt de ce projet de loi survient quelques semaines après que la police de Montréal et la Sûreté du Québec eurent admis avoir obtenu le droit de suivre à la trace des journalistes, d’accéder à leurs relevés téléphoniques, voire de les mettre sous écoute.

Dans la même catégorie