/news/politics

La CAQ lance une campagne contre le tchador

La Coalition avenir Québec (CAQ) souhaite interdire le tchador pour les enseignantes de la province. Une campagne lancée jeudi sur les médias sociaux vise les positions sur les questions religieuses du Parti libéral (PLQ) et du Parti québécois (PQ).

La CAQ estime que le chef du PQ, Jean-François Lisée cautionne le port du tchador même s’il appuie la loi sur la neutralité religieuse, qui est en voie d’adoption. Cette dernière vise à s'assurer que les services de l'État soient donnés et reçus à visage découvert.

Toutefois, Jean-François Lisée a affirmé jeudi matin qu'il souhaitait interdire le tchador pour les enseignants lors de la présentation de sa politique identitaire. Selon les informations recueillies par TVA Nouvelles, cette politique aurait été le fruit de discussions parfois houleuses. Notamment, des candidats dans la course à la direction avaient des positions différentes sur le sujet.

«À Saint-Jérôme, les gens ne veulent pas que les enseignantes portent le tchador, a soutenu François Legault. C’est le sujet de conversation que Jean-François Lisée soit d’accord avec le port du tchador, du voile ou de quoi que ce soit. C’est un sujet important. Le PQ de Jean-François Lisée a renié l’héritage de Bernard Drainville.»

Des élections partielles auront lieu dans quatre circonscriptions le 5 décembre.

Dans la même catégorie