/news/world

La photographe Heidi Hollinger raconte ses rencontres avec Fidel Castro

TVA Nouvelles

La photographe montréalaise Heidi Hollinger a rencontré le président cubain Fidel Castro à de nombreuses reprises, un homme qu’elle dit «sympathique», «charmant» et «plus grand que nature».

En direct de La Havane, elle a partagé ses souvenirs en entrevue avec TVA Nouvelles, au lendemain de la mort du révolutionnaire cubain.

Visionnez l’entrevue complète dans la vidéo ci-dessus.

Elle l’a rencontré pour une première fois en 1995, lors d’une manifestation contre l’embargo américain. Elle avait alors pris une photo de lui. En 1998, elle a pu lui parler, et le président avait alors signé une copie papier du cliché.

«C’est quelqu’un qui est très charmant et «larger than life» (plus grand que nature)», se souvient Mme Hollinger.

«Je sentais que c’était un homme politique très habile. Je l’ai vu faire plusieurs discours de quatre ou cinq heures, sans arrêter. C’est vraiment incroyable», raconte la photographe montréalaise.

Lors de ses rencontres avec le président, elle a remarqué son ouverture, entre autres.

«Je ne sais pas s’il essayait d’être très diplomatique et gentil; je pense qu’il était simplement une personne qui était très sympathique», a-t-elle mentionné.

La photographe prépare présentement un livre de photographies sur Cuba.

Dans la même catégorie