/finance/homepage

Les Canadiens se sentent plus vulnérables

Agence QMI 

Davantage de Canadiens se disent vulnérables à la fraude et au vol d’identité à l’approche des Fêtes cette année, comparativement à l’an dernier.

Selon une étude de la firme Equifax Canada sur les habitudes de dépenses des consommateurs, 64 % des 1571 personnes interrogées le mois dernier ont ce sentiment. Il s’agit d’une hausse d’environ 10 % par rapport à il y a un an, a indiqué Equifax.

«Nous magasinons en ligne ou nous sortons nos cartes de crédit ou tout autre information d'identification personnelle de nos portefeuilles dans les magasins, ce qui fait de nous devenons une cible de choix pour le voleurs d'identité», a commenté John Russo, chef de la protection de la vie privée à Equifax Canada.

Selon le sondage, les détaillants sont montrés du doigt, «87 % des consommateurs conviennent que les détaillants doivent faire plus pour protéger les données personnelles de leurs clients».

Le commerce en ligne n’est pas en reste puisque plus de la moitié des personnes interrogées, soit 56 %, «croient également qu'il est fort probable que les gens qui magasinent en ligne pour la plupart de leurs achats seront victimes de vol d'identité».

Aussi, 49 % des répondants «ont dit ne pas se sentir à l'aise d'utiliser les applications mobiles des détaillants pour faire des achats».

Selon l’étude d’Equifax Canada, la plupart des gens croit que «tout le monde peut être victime de vol d’identité», sauf un répondant sur cinq qui croit «toujours que le vol d'identité est quelque chose qui arrive aux autres, pas à lui».

Pour tenter de minimiser les risques, 72 % des répondants au sondage ont dit «redoubler d’efforts pour protéger leurs données personnelles». La mesure la plus répandue est de moins partager de l’information sur soi dans les médias sociaux.

Le sondage a été réalisé en ligne en octobre auprès de personnes âgées entre 18 et 65 ans. Il a une marge d’erreur de plus ou moins 2,5, 19 fois sur 20.

Dans la même catégorie