/news/society

Québec annonce 20 millions $ pour lutter contre l’analphabétisme

caucus liberal

Simon Clark/Agence QMI

Le ministre de l’Éducation, Sébastien Proulx, fait un premier pas dans la lutte à l’analphabétisme en injectant 20 millions $ supplémentaires pour lutter contre ce problème qui «ronge» le Québec.

Voilà ce qu’il a annoncé vendredi midi, lors de la clôture de la consultation nationale sur la réussite éducative, qui se déroulait à Québec depuis jeudi, en présence d’une centaine de participants.

«L’analphabétisme ronge nos priorités sociales et économiques, c’est un frein à notre prospérité, a déclaré le ministre Proulx. C’est une obligation et une responsabilité qui nous incombe à tous.»

Cet argent neuf servira à soutenir les organismes qui travaillent en alphabétisation. Le financement des groupes populaires sera bonifié de 50 %, passant de 18 $ à 27 millions $ annuellement. Ce financement n’avait pas été indexé depuis 2008, excepté pour une légère bonification de 6 % cette année, qui n’était pas récurrente.

Avec cette annonce, Québec répond à la demande du Regroupement des groupes populaires en d’alphabétisation, qui réclamait un financement supplémentaire de 9,2 millions $.

Par ailleurs, 1,5 million $ sera consacré à la création d’une ligne «Allô Parents», qui sera piloté par Allô profs. Les organismes de concertation de lutte au décrochage scolaire récoltent de leur côté 3 millions $.

Le ministre Proulx a par ailleurs indiqué qu’il travaille à l’élaboration d’un plan d’action plus détaillé visant à lutter contre l’analphabétisme.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.