/news/society

Alcool et conduite, des mythes tenaces

Pendant la saison des «partys de bureau» et le temps des Fêtes, plusieurs conducteurs prendront le volant après avoir bu quelques verres, en pensant qu’ils sont en état, puisque de nombreux mythes persistent dans ce domaine.

En entrevue à l’émission Le Québec matin, Philippe St-Pierre, de CAA-Québec, a éclairci certaines croyances à ce sujet.

J’ai pris une bière à l’heure, je suis ok!

Une bouteille de bière, 1,5 oz de « fort » ou un verre de vin apporte environ 25 mg d’alcool/100 ml de sang (homme) et 35 mg chez la femme. Or, la plupart des gens éliminent environ 15 mg/100 ml d’alcool /heure. Après 6 bières en 6 heures, le taux d’alcoolémie devrait donc se situer autour de 60 mg/100 ml ou 0,06. Le tout, dans des conditions idéales.

La poutine que j’ai mangée a absorbé tout l’alcool

Dans les faits, la nourriture peut retarder l’absorption par l’organisme...purement et simplement. L’alcool percolera d’une manière ou d’une autre dans le système. Est-ce que vous allez vous sentir mieux avec le ventre plein? Probablement, mais cela ne changera en rien votre taux d’alcoolémie dans le sang.

Je bois de la bière légère, ça tape moins!

Une bière à 4 % réduit réellement la quantité d’alcool ingéré de 20 %. Mais le taux d’élimination demeure le même! Ainsi, les effets de l’alcool se font sentir moins rapidement, ce qui en incite plusieurs à consommer plus et plus vite...Donc, on annule ainsi les bénéfices de la «légère».

Mon dernier verre remonte à deux heures, je suis ok!

Une fois le « pic » d’alcoolémie atteint, on sent les effets de l’alcool s’estomper. Pourquoi? Le cerveau s’habitue à ce nouvel état et compense les effets cognitifs. Il s’agit ni plus ni moins d’une fausse impression, d’un faux sentiment de sécurité. À 140 mg/100 ml, plusieurs heures seront nécessaires pour éliminer complètement l’alcool dans le sang. Lors des tests effectués par CAA-Québec, des cobayes à 140 mg/100 ml, étaient encore au-delà de la limite légale plus de trois heures après avoir cessé de boire.

Je suis à 0,06, je peux conduire!

En théorie, oui... mais plusieurs facteurs entrent en ligne de compte. Le taux d’alcoolémie peut continuer d’augmenter jusqu’à 90 minutes après la dernière gorgée! Si vous avez bu rapidement et mangé en même temps, cela pourrait très bien être le cas! Et comme mentionné précédemment, le cerveau «s’habitue» et compense les effets cognitifs de l’alcool. Prendre le volant représente donc un risque réel!

Dans la même catégorie