/buzz

Montréal mêle les Torontois en tentant de s’excuser

Agence QMI

Un avion remorquant une banderole rouge sur laquelle étaient inscrits les mots «Sorry Toronto» (Désolé, Toronto) a laissé les Torontois pantois, mardi.

Mais qui pouvait ressentir un tel besoin de s’excuser? Sur les réseaux sociaux, les hypothèses ont afflué, allant d’Edwin Encarnación, qui s’apprêterait à quitter les Blue Jays en tant que joueur autonome, à un fan des Sounders de Seattle qui prédit la victoire de son équipe face au Toronto FC en finale de la MLS, en passant par le système public de transport de Toronto pour ses retards.

Il s’est finalement avéré que c’était Tourisme Montréal qui cherchait à s’excuser, en avance, pour le bruit que feront les Montréalais en célébrant le 375e anniversaire de la ville.

Le «stunt» publicitaire fait parti d’une campagne publicitaire lancé par l’organisme le 1er décembre dernier pour inciter les touristes des États-Unis et de l’Ontario à visiter Montréal en 2017.

«Chers voisins de Toronto et New York, nous allons avoir 375 ans en 2017 et nous allons célébrer toute l’année. Nous allons faire beaucoup de bruit... désolé. Nous habitons côte-à-côte alors, bien sûr, vous êtes invité à vous joindre à nous», s’amusait Tourisme Montréal dans un communiqué annonçant a campagne