/news/politics

Le gouvernement Couillard impose le bâillon

Geneviève Lajoie | Agence QMI

Le gouvernement Couillard impose le bâillon pour forcer l'adoption du projet de loi sur les hydrocarbures.

Les députés veilleront tard vendredi soir. Le gouvernement compte recourir à une mesure exceptionnelle pour adopter le texte de loi 106 en limitant le temps de parole de l'opposition.

Le premier ministre Philippe Couillard convoquera les élus de l'Assemblée nationale pour une séance spéciale au terme de la session parlementaire, qui devait initialement se terminer vendredi midi.

L’étude du texte législatif piloté par le ministre Pierre Arcand avance à pas de tortue. Le Parti québécois s’oppose aux dispositions sur les forages avec fracturation hydraulique et le droit accordé aux pétrolières d’exproprier des citoyens. Le gouvernement ne veut pas reculer.

Après 140 heures de débats en commission parlementaire, le gouvernement juge que le temps est venu de passer à l'action.

«Il y a un temps pour délibérer, et un moment donné, il y a un temps pour décider», a soutenu mercredi le leader parlementaire du gouvernement.

Selon Jean-Marc Fournier, il y a «urgence» de mettre de l'avant la politique énergétique du gouvernement.

Dans la même catégorie