/regional/saguenay

De l’acide chlorhydrique dans la rivière Saguenay

Un déversement de matières dangereuses est survenu, mardi soir, au Complexe Jonquière de Rio Tinto à Saguenay.

Environ 1700 litres d'une solution d'acide chlorhydrique se sont retrouvés dans les eaux de la rivière Saguenay.

La solution faible en pH était utilisée pour nettoyer des équipements servant à la calcination de coke, un procédé employé dans les anodes.

La porte-parole de Rio Tinto, Xuan-Lan Vu, a expliqué que la solution a été diluée à trois reprises par les systèmes de l'usine avant d'aboutir dans le Saguenay.

L'entreprise ignore comment la fuite s'est produite et a ouvert une enquête interne pour établir la cause.

Le ministère de l'environnement, alerté immédiatement par Rio Tinto, a classifié le déversement dans sa catégorie 1, soit celle où les impacts environnementaux sont mineurs, et ce, sans affecter la santé humaine.

Le ministère a tout de même institué sa propre enquête et préfère ne pas commenter afin de ne pas nuire à un possible recours pénal contre Rio Tinto.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.