/regional/montreal/montreal

La STM mettra à l'essai trois bus entièrement électriques

Agence QMI

archives, Agence QMI

Trois autobus 100% électriques du constructeur Nova Bus seront mis à l’essai au début de 2017 sur la ligne 36 – Monk de la Société de transport de Montréal.

Il s’agira d’essais techniques hors service, c’est-à-dire sans clientèle à bord, effectués dans le cadre du projet Cité Mobilité.

«Il s'agit d'une excellente nouvelle pour entamer 2017 dans la mesure où ces essais techniques seront suivis par une mise en service avec clientèle prévue au printemps, a indiqué Philippe Schnobb, président du conseil d'administration de la STM. Avec le projet Cité Mobilité, la STM veut acquérir les connaissances nécessaires pour développer et exploiter le transport collectif électrique du futur.»

La STM «vise à acquérir seulement des véhicules 100 % électriques pour son réseau de surface d'ici 2025, dans la mesure où la technologie le permet», a souligné M. Schnobb.

Les nouveaux bus développés par Nova Bus seront munis de quatre batteries entièrement alimentées à l’électricité par le biais d’un système de recharge rapide par conduction et seront dotés d'un moteur TM4 conçu au Québec.

M. Schnobb a procédé à cette annonce avec le maire de Montréal, Denis Coderre, et le ministre des Transports de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, Laurent Lessard, jeudi en marge d'une visite à l'intérieur du centre de contrôle du métro de Montréal et du centre de contrôle des autobus de la STM.

Le projet Cité Mobilité de Montréal a un budget de 16,7 millions $, dont 11,9 millions $ proviennent d'une aide financière du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports. La STM contribue dans le projet à hauteur de 4,7 millions $ et Hydro-Québec à hauteur de 100 000 $. Pour leur part, Volvo et sa filiale Nova Bus ont investi 8 millions $ en recherche et développement pour le système de transport par autobus électrique.