/news/world

Obama met en garde Trump devant une réaction «très significative» de la Chine

Agence France-Presse

Le président américain Barack Obama a mis en garde vendredi son successeur Donald Trump contre une réaction potentielle «très significative» de Pékin s'il venait, comme il l'a récemment laissé entendre, à mettre un terme à la reconnaissance de la «Chine unique».

La politique de la «Chine unique» - à savoir que Taïwan est partie intégrante de la Chine et destinée à rentrer dans son giron - est «au coeur de la conception qu'a (la Chine) de sa nation», a souligné le président sortant lors d'une conférence de presse à la Maison-Blanche.

«Donc si vous souhaitez mettre fin à cette entente, vous devez penser aux conséquences qui en découlent, parce que la Chine ne va pas considérer cela comme elle considère d'autres questions», a poursuivi Barack Obama.

Cela relève de «l'essence même de la façon dont les Chinois se voient et leur réaction sur cette question pourrait être très significative», a-t-il ajouté.

Du principe de la «Chine unique», auquel les États-Unis adhèrent depuis quatre décennies, découle le fait que les pays entretenant des relations diplomatiques avec Pékin ne peuvent pas en avoir avec Taïwan.

Le président élu Donald Trump, qui s'installera à la Maison-Blanche le 20 janvier prochain, a menacé après son élection de revenir sur cette reconnaissance et d'entretenir des relations avec Taïwan.

Donald Trump avait notamment froissé la Chine début décembre en s'entretenant au téléphone avec la présidente taïwanaise Tsai Ing-wen, au grand dam de Pékin qui s'était dite «gravement préoccupée» pour les relations sino-américaines.

Dans la même catégorie