/regional/montreal/montreal

Des travaux vertigineux sur le pont Jacques-Cartier

TVA Nouvelles

Alors que le mercure frôle les -15 degrés à Montréal, des ouvriers s’affairent aux travaux qui permettront d’illuminer le pont Jacques-Cartier dans le cadre des festivités du 375e de la ville, en 2017.

Le journaliste de TVA Nouvelles, Maxime Landry, ainsi que son caméraman sont montés à plus de 50 mètres au-dessus du fleuve Saint-Laurent, afin de constater l’ampleur de la tâche.

Ce sont des monteurs d’acier qui s’occupent d’installer les 2800 projecteurs qui seront allumés officiellement le 17 mai 2017.

«Le système d’éclairage vient se fixer sur des membrures d’acier, et pour y arriver, on doit enlever des milliers de rivets d’origine du pont (datant de 1930). Ces rivets seront remplacés par des boulons qui permettent d’attacher tous les éléments de structure. On a environ 2800 équipements d’éclairage à attacher sur plus de 10 000 pièces d’acier de différentes grandeurs», explique en entrevue à TVA Nouvelles Pascal Villeneuve de la Société des Ponts Jacques Cartier et Champlain Incorporée (PJCCI).

Fait inusité, chaque pièce d’éclairage pourra être contrôlée à distance, puisqu’elles possèderont chacune une adresse IP. «Ça va permettre une programmation particulière pour chaque élément. On appelle cela une connexion vivante. On va voir les lumières changer au gré des saisons», précise M. Villeneuve.

Le coût du projet s’élève à 39,5 millions de dollars.