/news/society

Mise en garde aux voyageurs qui vont dans le sud

Agence QMI

Le ministère de la Santé du Québec demande à ceux qui iront dans les Caraïbes, en Floride ou à d’autres endroits chauds cet hiver de faire attention au virus Zika, principalement transmis par des moustiques.

«Le virus Zika est présent dans plusieurs pays, notamment parmi ceux qui sont les plus prisés par les voyageurs hivernaux», a mentionné le directeur national de santé publique du Québec, le docteur Horacio Arruda, dans un communiqué.

«Même si dans la majorité des cas, les personnes infectées ne développent pas de symptôme, on sait que le virus Zika peut causer des malformations chez les bébés à naître», a-t-il ajouté.

Puisque les dangers pour le fœtus sont significatifs, les autorités recommandent aux femmes enceintes de ne pas visiter des régions touchées par le virus.

Pour se prémunir des maringouins, le ministère de la Santé rappelle notamment d’utiliser du chasse-moustique et de porter des vêtements longs.

Une personne infectée peut également transmettre cette maladie lors d’une relation sexuelle, et ce, sur une période prolongée après avoir été exposée. Par conséquent, le port du préservatif est recommandé.

L'Organisation mondiale de la Santé a annoncé en novembre dernier que «le virus Zika, la microcéphalie et les autres troubles neurologiques constituent toujours un défi important pour la santé publique».

Toutefois, la progression de la maladie a été ralentie en Floride.

«Ce n’est plus une région à haut risque. Ça fait 45 jours qu’il y a eu un cas de Zika déclaré dans le sud de la Floride», a dit Frédéric Joly de zipOrange.com, un site d’information sur la Floride destiné aux Québécois.

Dans la même catégorie