/news/techno

Faraday, le constructeur qui veut rivaliser avec Tesla

TVA Nouvelles et Agence France-Presse

Un jeune constructeur, Faraday Future, qui ambitionne de rivaliser avec Tesla dans les voitures électriques, a ainsi choisi Las Vegas pour dévoiler mardi au CES son tout premier véhicule de production, baptisé FF91 et sur lequel il joue peut-être son avenir.

Écoutez les explications complètes de notre envoyé spécial Maxime Landry dans la vidéo ci-haut

L’entreprise a profité de la grand-messe annuelle de la technologie pour lancer les réservations, même si on ignore encore le prix de vente. Les premiers exemplaires pourraient circuler dès l’an prochain.

Les gens de Faraday ont fait les choses en grand : en pleine présentation, le véhicule est arrivé sur scène, sous les cris et applaudissements de la foule.

Selon eux, la voiture peut battre une Tesla, une Bentley ou une Ferrari en termes de vitesse. À preuve, ils ont fait rouler des modèles de ces marques sur la scène, pour prouver que la Faraday était plus rapide. Elle pourrait faire le 0-100 km/h en 2,39 secondes.

Plusieurs autres concepts de véhicules futuristes, connectés et sans chauffeur, devraient être présentés au salon de Las Vegas, que l'industrie automobile utilise de plus en plus comme rampe de lancement avant son propre rendez-vous à Detroit.

Le CES ouvrira officiellement ses portes jeudi après deux journées de conférences de presse. Plus de 3800 exposants et au moins 165 000 visiteurs y sont attendus jusqu'à dimanche, avec également beaucoup de produits anticipés dans le domaine de la réalité virtuelle, de la robotique ou de la maison connectée.

Dans la même catégorie