/news/currentevents

La sécurité adéquate à Montréal-Trudeau?

Agence QMI

Le drame de Fort Lauderdale, qui a fait cinq morts et six blessés vendredi, suscite plusieurs questions quant à la sécurité dans les aéroports.

Au Canada, comme ailleurs dans le monde, certaines zones des aérogares ne sont pas sécurisées, comme celles où on retrouve les comptoirs d’enregistrement ou les carrousels à bagages des vols intérieurs.

Instaurer un point de fouille à l’entrée même des aéroports, en plus des contrôles de sécurité pour accéder aux portes d’embarquement, pourrait toutefois entraîner des délais supplémentaires pour les voyageurs. Selon un expert, les autorités n’auront pas le choix d’amorcer une réflexion sur les moyens à adopter pour augmenter la sécurité dans ces zones.

«L’aéroport est comme divisé un peu en deux: il y a une partie sécurisée et une partie qui est publique, qui l’est moins», a expliqué Michel Wilson, ex-commandant du Groupe tactique d’intervention de la police de Montréal.

Il estime que «les autorités vont devoir réfléchir, en comparant les autres systèmes ailleurs aussi, à comment est-ce qu’on peut faire pour sécuriser davantage. Parce que présentement, on peut rentrer dans ces endroits-là avec du bagage qui n’est pas vérifié».

Dans la même catégorie