/news/world

Sauvé par son ordinateur dans son sac à dos

Agence QMI

Un voyageur qui s’est retrouvé dans l’angle de tir du principal suspect de la tuerie à l'aéroport de Fort Lauderdale doit la vie à son ordinateur portable qui était dans son sac à dos.

Steve Frappier a raconté à CNN comment son MacBook Pro qui était dans son dos l’a empêché d’avoir son nom inscrit sur la liste des victimes.

L’homme de 37 ans d’Atlanta était à une conférence sur l’éducation. Conseiller dans une école, il était en train de récupérer ses bagages lorsqu’il a entendu des bruits qu’il pensait être de pétard.

«Je n’en ai pas fait grand cas parce que dans un aéroport, il y a toujours des bruits forts», a-t-il confié au «Miami Herald».

Ce n’est qu’après qu’il a entendu des gens crier qu’il y avait un tireur dans la place.

Il a ensuite vu l’homme. «Il n'a jamais rien dit tout le temps, a-t-il déclaré Frappier. Il était calme et n'a jamais fait une grimace.»

Dans la cohue, il s’est ensuite accroupi «comme une tortue» avec son sac à dos. «J'ai senti quelque chose frapper mon dos», a-t-il confié à CNN.

«Ce n'est que plus tard que je suis allé à la salle de bain et que j’ai constaté moi-même que la balle était entrée dans mon sac à dos et avait atteint mon ordinateur portable.»

Peu après, le FBI a récupéré le sac et après analyse, les agents ont retrouvé la balle, dans l’une des poches du sac à dos.

À l’animateur Anderson Cooper, il a déclaré: «Le sac à dos m'a sauvé la vie».

Dans la même catégorie