/regional/saguenay

Les 4 Saguenéens sont confiants

Kate Tremblay

Les quatre Saguenéens à l'assaut du Kilimandjaro devraient atteindre le sommet de la plus haute montagne d'Afrique dans quelques heures.

Les membres du groupe s'apprêtaient à gravir les derniers 1200 mètres qui les mèneront au sommet lorsque TVA Nouvelles les a joints au téléphone mardi matin.

«C'est le bout le plus compliqué, le plus ardu parce qu'on aura seulement 45 % d'oxygène de disponible en altitude, a confié Me Dominic Bouchard. On est excité par ce défi-là, mais il n'y a pas de craintes. C'est un beau feeling.» 

Les criminalistes bien connus, Charles Cantin, Dominic Bouchard et Julien Boulianne et leur ami Richard Morin, ont entrepris l'ascension du toit de l'Afrique le 5 janvier.

«On dort dans les tentes, dans le froid. Il y a aussi le poids des sacs, les toilettes, l'hygiène, bref, tout ça devient assez lourd au niveau psychologique, mais d'un autre côté, on a un très bon moral», a précisé Me Bouchard.

La santé physique aussi tient coup.

«On n'a pas de symptômes de mal aigu des montagnes, ce qui est un très bon signe», a affirmé l'avocat.

Et la confiance de relever ce défi est toujours au sommet.

«Nous ne sommes pas triomphalistes, mais on a confiance qu'on va réussir à monter tous les quatre au sommet», a-t-il ajouté.

Ils devront savourer chaque instant de ce moment qui ne durera que 15 minutes.

Le quatuor espérait amasser 15 000 $ au profit de la Fondation pour l'enfance et la jeunesse du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Il a déjà dépassé son objectif.

Dans la même catégorie