/news/society

Angioplastie : une technique révolutionnaire développée à Sherbrooke

Une technologie inventée au Centre Universitaire hospitalier de Sherbrooke permettra de débloquer les artères de plus de patients. Il s'agit d'une avancée mondiale.

Jean-Claude Bergeron , 72 ans,  pourtant  actif  de nature,  avait de plus en  plus de mal à se déplacer. C'est que  les artères de ses jambes  étaient  complètement  obstruées. L'angioplastie traditionnelle , la technique  qui  depuis des années,  permet, sans  avoir  à  recourir à la  chirurgie, de débloquer l'artère n'y pouvait rien. Impossible pour les médecins de traverser le blocage. 

La  technologie  développée par  l'équipe  du  professeur  Martin Brouillette à la Faculté  de génie de l'Université  de Sherbrooke et le radiologiste Dr Andrew Benko transmet des ondes  de choc par des fils-guides qui permettent  de traverser les tissus calcifiés tout  en laissant  intacte la paroi élastique des vaisseaux sains.

TVA Nouvelles

M. Bergeron est  le  tout premier  patient  à en  bénéficier  et  ça ne va  pas  s'arrêter là.  Une étude internationale approuvée  par Santé Canada va être  menée  auprès  de 30  patients à Sherbrooke, Montréal et  en Autriche.  On travaille aussi à l'adopter à des applications en cardiologie.