/news/law

La cause de Jonathan Bettez reportée

Agence QMI

ANDRÉANNE LEMIRE/AGENCE QMI

Accusé de pornographie juvénile, mais surtout connu pour être le principal suspect de l’enlèvement de Cédrika Provencher, Jonathan Bettez était absent lors du retour de sa cause au palais de justice de Trois Rivières, mardi.

Son audience a été reportée au 14 février, car la défense n’a pas encore reçu toute la preuve de la part de la Couronne, a rapporté le «Journal de Montréal».

Jonathan Bettez fait face à six chefs d’accusation concernant la possession, la distribution et la consommation de pornographie juvénile. Il est en liberté en attendant son procès, mais il doit respecter certaines conditions, dont de ne pas se rendre dans les parcs ou dans les endroits où se trouvent des enfants et de ne pas utiliser internet, sauf au travail.

Selon la police, il a consulté des photos et des vidéos où l’on voit des enfants âgés entre trois mois et 12 ans être agressés sexuellement.

Il n’a jamais été accusé au sujet du meurtre de Cédrika Provencher, dont le corps a été retrouvé en décembre 2015 après sa disparition en 2007.

Au lendemain de sa comparution dans son affaire de pornographie juvénile, en août dernier, Jonathan Bettez avait été démis de ses fonctions de dirigeant principal de l'entreprise familiale de Trois-Rivières.

Dans la même catégorie