/regional/montreal/montreal

Le consulat général des États-Unis met les citoyens américains en garde

Donald Trump at a press conference

Dennis Van Tine/Future Image/WENN.com

Le consulat général des États-Unis à Montréal a adressé une mise en garde, jeudi, aux citoyens américains de passage dans la métropole en raison de manifestations prévues contre Donald Trump.

Le consulat s’inquiète de la tenue de plusieurs manifestations prévues vendredi et samedi pour protester contre le 45e président des États-Unis, qui prête serment vendredi, à Washington.

«Même les manifestations pacifiques peuvent dégénérer en confrontation et devenir violentes. Vous devriez éviter les lieux des manifestations et faire preuve de prudence dans les environs de grands rassemblements», a écrit le consulat sur son site internet.

Les autorités consulaires ont mis en garde les touristes américains contre des manifestations prévues vendredi, à 11 h au métro Place-des-Arts et à 18 h au square Phillips. Les deux évènements sont organisés par un groupe intitulé Réseau Résistons Trump.

«Au-delà de sa personnalité toxique, Donald Trump représente une plateforme d’extrême droite dangereuse ainsi que des propos misogynes, racistes, homophobes, transphobes, Islamophobes, et anti-immigrants qui méritent d’être opposés sans compromis», a mentionné dans un communiqué Nicole LeBlanc, organisatrice au sein du Réseau.

«Nous résistons aux déportations, nous appelons à l’ouverture des frontières, et nous appuyons les luttes de mouvements populaires», a ajouté Eamon Toohey, résident des États-Unis vivant à Montréal et aussi membre du Réseau Résistons Trump.

Par ailleurs, l’organisme Greenpeace a prévu de dévoiler, vendredi à 11 h 30, au parc Bellerive une bannière «en solidarité avec les gens du monde entier qui résistent à la politique de la peur, de la division et de l'oppression».

La manifestation prévue à l’esplanade de la Place-des-Arts, samedi, à 11 h, est également au nombre des événements jugés risqués par l’ambassade. Ce rassemblement fait partie d’un vaste mouvement de protestation contre le président Trump, la «Marche des femmes», qui se tiendra simultanément un peu partout aux États-Unis et dans le monde pour dénoncer la misogynie du magnat de l'immobilier.

Quelque 3300 personnes doivent y participer du côté de Montréal, selon la page Facebook de l’événement, tandis que des centaines de milliers de femmes de tous les horizons doivent converger vers Washington pour y prendre part.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.