/finance/homepage

Les Américains intéressés par l'achat de propriétés au Canada

Remarqué à plusieurs reprises depuis l’élection du nouveau président Donald Trump, l’intérêt des Américains pour le Canada ne se dément pas, si l’on se fie aux données amassées par l’entreprise de services immobiliers Royal LePage.

Selon cette dernière, l’achalandage sur le site royallepage.ca en provenance des États-Unis a connu une augmentation de 329 % au lendemain de la victoire de Trump, en novembre dernier.

Si l’engouement a évidemment diminué depuis, il n’en demeure pas moins que, pour l’ensemble de l’année 2016, c’est tout près de 41 % de plus de visites en provenance des États-Unis qui ont été enregistrées sur le portail internet.

Les 1226 courtiers immobiliers de l’entreprise estiment, à 39,5 %, que cet engouement continuera de croître en 2017. 191 d’entre eux ont aussi indiqué avoir reçu des demandes de renseignements sur des propriétés en provenance d’Américains.

Sans surprise, la grande majorité des Américains sont d’abord intéressés par l’Ontario et, plus particulièrement, par le Grand Toronto. La Colombie-Britannique suit au second rang.

Le Québec a tout de même retenu l'attention de 13,9 % des Américains en visite sur le site de Royal LePage, une fréquentation en hausse de 17,6 % sur un an. 40 % d’entre eux ont indiqué être intéressés par la région de Montréal, où ont été réalisées 53,3 % des ventes de propriétés à des Américains depuis octobre 2016.

Les villes de Mont-Tremblant et de Québec génèrent aussi de l’attention en accaparant à eux deux 20 % des ventes de propriétés à des acheteurs du sud de la frontière.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.