/news/culture

À la découverte de Fort Ville-Marie

Agence QMI

Martin Alarie / Agence QMI

Le 17 mai prochain sera une date historique, puisque ce sera le jour de l’inauguration du Fort Ville-Marie – Pavillon Québecor, première habitation de Montréal et pièce-maîtresse de la programmation 2017 du Musée Pointe-à-Callière, dévoilée mercredi.

«Imaginez notre bonheur et notre fierté que de pouvoir rendre accessible aux Montréalais ce lieu identitaire et presque sacré», a dit Francine Lelièvre, directrice générale du musée, dont on souligne les 25 ans d’existence et qui, pour l’occasion, ouvre gratuitement ses portes aux jeunes de 25 ans tout au long de l’année.

Ce legs patrimonial, qui a demandé des années de recherches archéologiques de 2002 à 2015, sera dévoilé au public lors d’une cérémonie inscrite dans le cadre du 375e de la ville de Montréal.

Le pavillon, au sommet duquel une cloche en bronze commémorera la chapelle du fort de 1642, hébergera l’exposition «Ici a été fondée Montréal». L’ensemble rend hommage à Paul de Chomedey de Maisonneuve et à Jeanne Mance qui étaient animés d’une mission de convertir les Amérindiens au christianisme et d’apporter leur contribution à la Nouvelle-France. La visite des lieux sera une occasion de découvrir de véritables trouvailles, dont le plus ancien cadran solaire sur ardoise en Amérique , des munitions et pièces d’artillerie et des objets de traite, témoins des relations entre les Français et les peuples autochtones, surtout les Algonquins, les Iroquois et les Hurons.

Dans les lieux qui ne sont pas encore accessibles, un plancher de verre permettra aux visiteurs d’observer sous leur pas – gratuitement du 19 mai au 19 juin - des vestiges du fort et de ses palissades, des traces d’un foyer amérindien, d’un puits construit en 1658 ainsi qu’une section de la paroi de pierre du château de Louis-Hector de Callière.

L’accès au premier égout collecteur de Montréal construit entre 1832 et 1838 s’inscrit également en tête de liste des activités prévues au Musée. Sur une distance de 110 mètres, le public pourra parcourir l’installation «Capteur de mémoires», dont les projections lumineuses sur les murs en pierre ont été conçues par Moment Factory.

Quatre expositions temporaires prendront l’affiche cette saison: Terre d’Asie – La collection Sam et Myrna Myers; Allô Montréal! Les collections historiques de Bell; Amazonie – le chamane et la pensée de la forêt et Hockey. Elles se retrouveront à côté des expositions renouvelées de la place du Marché et de la Grande Paix de Montréal.

Dans la même catégorie