/finance/homepage

Les syndiqués montréalais de Molson sont inquiets

Sébastien St-Jean / Agence QMI

Les employés de l’usine Molson de la rue Notre-Dame à Montréal redoutent la prochaine ronde de négociations qui s’amorcera à l’automne, voyant leurs confrères de Toronto déjà en grève et dans l’impasse.

La convention collective des 700 membres des Teamsters de l’usine montréalaise arrive à échéance le 31 décembre 2017 et les premières rencontres de la table de négociations devraient s’amorcer à l’automne. Cela dit, en regardant ce qui se passe en Ontario, les syndiqués sont loin d’être rassurés.

Les employés torontois de Molson, affiliés au syndicat NUPGE, sont en grève depuis le 12 janvier et dénoncent les exigences de la partie patronale.

«L’employeur nous a mentionné à plusieurs reprises que ses usines se livraient à une concurrence mutuelle à l’échelle de l’Amérique du Nord, a déclaré mercredi le président du syndicat de la brasserie de la rue Notre-Dame, Éric Picotte, dans un communiqué. Nous estimons qu’il s’agit d’une stratégie visant à diviser les travailleurs pour ensuite mieux leur imposer des conditions inacceptables. Nous ne tomberons pas dans ce panneau.»

L’avenir de l’usine incertain

Outre des négociations qu’ils anticipent difficiles, les travailleurs estiment être tenus dans le noir sur le projet de modernisation de l’usine de la rue Notre-Dame qui a plus de 200 ans. Fondée par John Molson en 1786, il s’agit de la plus vieille du Canada, selon le site de l’entreprise.

Le syndicat pense qu’une décision sera rendue ce printemps sur le projet de construction d’une nouvelle usine. Cette confirmation viendrait préciser les orientations de Molson quant à ses volontés de mousser le virage canette, au détriment de la bouteille de verre brune.

La ligne de production de la canette nécessite aussi moins de travailleurs, mais le syndicat juge que le petit contenant d’aluminium est moins écologique et exerce des pressions sur les élus provinciaux en ce sens.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.