/news/currentevents

Un groupe d'ados se filme en train de tabasser un jeune

TVA Nouvelles

Un groupe de jeunes semble déterminé à faire sa loi à Laval. Une vidéo démontre la violence avec laquelle ces mineurs règlent leur conflit.

Les images ont été filmées jeudi dans un centre commercial aux abords de l'école secondaire Saint-Maxime à Laval.

On y voit un groupe de six ou sept jeunes qui s'en prend à un autre adolescent et le roue de coups de pieds et de coups de poing.

C'est un commerçant qui a dû séparer les jeunes. C'est lui qui a pris soin de la jeune victime qui, heureusement, n'a pas été blessée gravement. Le jeune a toutefois décidé de ne pas porter plainte.

La vidéo a rappelé de douloureux souvenirs à deux frères qui ont été agressés de façon semblable dans le stationnement du Carrefour Laval le 3 janvier dernier.

Ils ne connaissaient pas leurs assaillants, mais ils les ont reconnus dans la vidéo qu'ils ont vu en ligne.

«J'ai exactement vécu ça par les mêmes personnes en plus. On m'a pris par le cou par derrière, on m'a "kické", on a mis à terre, on m'a "punché", ils ont brisé mes lunettes», de dire un des deux frères.

«Ils étaient comme quatre, cinq gars. Ils ont commencé à me frapper, ils ont aussi cassé mes lunettes», ajoute son frère.

Leur mère a porté plainte. «Il faut les arrêter, vraiment les punir et pas juste des avertissements», insiste-t-elle.

Les policiers de Laval ont confirmé avoir ouvert une enquête au sujet des événements survenus au Carrefour Laval. Deux jeunes ont été arrêtés en lien avec ces agressions.

Les enquêteurs tentent de faire des liens entre les événements. «On a deux différentes situations. Dans la situation que vous nous avez présentée aujourd'hui, on n'a pas de plaignant qui nous apporte ça, donc on ne peut pas ouvrir un rapport de police en bonne et due forme. Par contre, on peut faire en sorte d'essayer de retracer la victime ou encore de retracer les suspects», Évelyne Boudreau de la police de Laval.

S'il s'agit pour certains de simple querelle d'adolescents, dans les faits, c'est un acte criminel qui peut engendrer de graves conséquences.