/regional/saguenay

«La guérison peut commencer»

Les proches des victimes d’Yves Martin, condamné à 14 ans de prison pour l’accident fatal du mois d’août 2015, sont soulagés et peuvent enfin «commencer leur guérison».

«Tout est terminé. Il y a eu plusieurs deuils à faire. Il faut guérir physiquement et moralement», affirme Johanne Tremblay, la mère de Vanessa qui a été tuée par le chauffard.

«Un mal qui gruge»

Elles rappellent que la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean se situe au premier rang pour le nombre de personnes arrêtées avec les facultés affaiblies.

«N’oubliez pas que lorsque vous prenez de la boisson, il y a d’autres personnes que vous pouvez frapper. Ça peut être des gens que vous connaissez. Ça peut être un père, une mère ou un enfant», mentionne Danielle Tremblay, mère de Mathieu Perron, en entrevue à TVA Nouvelles.

Dans son jugement  de 46 pages, le juge de la Cour supérieure François Huot n’a pas été tendre en parlant de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean en affirmant que c’était un «mal qui gruge dans la communauté» et un «mal susceptible de frapper n’importe qui à tout moment».

«On sait que nous sommes au premier rang au Québec pour le nombre de cas d’arrestations avec les facultés affaiblies et il faut dire que dans 50% des cas, c’est de la dénonciation. Maintenant, au Saguenay, nous dénonçons. Depuis l’accident de l’été 2015, on peut dire que ça a porté ses fruits».

Le juge Huot a condamné, hier, Yves Martin à une peine de 14 ans d’emprisonnement et une interdiction de conduire à vie.

«La date du 2 décembre est la plus importante parce que c’est à ce moment qu’il a été condamné», affirment les deux mères de famille.

Le juge n’a pas cru à la version du chauffard de 37 ans. «C’est un récit qu'on ne peut seulement qualifier de tissu de mensonges», qu’il «avait une absence de remords» et que le choix de «conduire d’Yves Martin est teinté d’égoïsme et de responsabilité».

 

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.