/finance/homepage

Revenu Québec veut faciliter la vie des entreprises

Agence QMI

Revenu Québec entreprendra ce qu’il appelle un «virage entreprises». L’organisme veut faciliter la vie aux PME et grandes entreprises.

« Dans un monde compétitif, le moins il y a de coûts administratifs pour assurer la conformité fiscale, le mieux c’est pour les entreprises », affirme Éric Ducharme, PDG de Revenu Québec.

Cette réforme implique deux principales mesures.

D’abord, les sociétés ou particuliers d’affaires qui feront une demande de crédit d’impôt devraient recevoir une réponse dans un délai de six mois. Actuellement, le délai peut aller jusqu’à trois ans lorsqu’il s’agit, par exemple, de crédits d’impôt pour la recherche et développement.

Revenu Québec veut aussi simplifier la vérification au sein des grandes entreprises.

Chacune d’entre elles reçoit chaque année la visite de vérificateurs pour les impôts : un pour les taxes et un autre pour les retenues à la source.

« Dorénavant, on veut prévoir un calendrier de vérifications où les entreprises n’auront pas à sortir les cahiers, les livres ou l’information plusieurs fois par année », explique M. Ducharme.

« Ça faisait en sorte que des vérificateurs de Revenu Québec passaient presque l’année au complet dans certaines entreprises. Ils avaient presque des bureaux en permanence alors c’est certain que d’avoir quelqu’un qui va mieux coordonner le tout, ça va aider», estime la vice-présidente de la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

Ces mesures sont plus que bienvenues dans le milieu des affaires selon le président de l’Association québécoise de la quincaillerie et des matériaux de construction, Richard Darveau.

« On a beaucoup de membres qui se découragent face à ces étapes et ces délais. C’est tellement compliqué alors ils laissent tomber. S’il y a des délais qui sont plus courts [...] on est très content.»

Au cours des cinq dernières années, le quart des PME québécoises ont bénéficié d’un crédit d’impôt.

Dans la même catégorie