/regional/abitibi

Une Québécoise de 14 ans répond à son intimidateur sur Facebook

Olivier Daoust | TVA Nouvelles

Océane Lavoie, 14 ans, a lancé un puissant message sur les réseaux sociaux après avoir été victime  de cyberintimidation sur une application où les gens sont invités à poser des questions anonymement.

L’adolescente de Palmarolle, en Abitibi-Témiscamingue,  s’est dit dérangée par le nombre de messages lui demandant de se suicider.

«Au début, ça ne me dérangeait pas, mais les messages se répétaient et se répétaient. Je voulais faire quelque chose parce que ça devenait lourd», dit-elle en entrevue avec TVA Nouvelles.ca

C’est après en avoir parlé à ses proches et amies qu’Océane a décidé de livrer ce message par Facebook.

«Tu trouves ça drôle toi de persécuter le monde comme ça et de les pousser à bout? Une chance que je suis assez forte et que j’ai des belles valeurs. Mais imagine ce qui serait arrivé si je m’étais laissée abattre par ça», lance-t-elle dans sa réponse sur Facebook.

Largement partagée sur les médias sociaux, elle a reçu de nombreux messages positifs. «Cet épisode ne me changera pas. Je vais rester pareil», dit-elle en entrevue avec TVA Nouvelles

La Québécoise a refusé de porter plainte à la Sûreté du Québec puisque son message est plus porteur. «Je ne veux pas savoir qui il est. Je veux qu’il se rende compte des erreurs qu’il a faites et surtout des répercussions que cela engendre».

À la suite de cet événement, elle a accepté de participer à une conférence sur l'intimidation à La Sarre le 15 février avec Jasmin Roy, président de la fondation Jasmin Roy.

«J’ai accepté son invitation et j’aurais la chance d’aller le chercher à l’aéroport et d’avoir une rencontre seul à seul avec lui», précise-t-elle.