/news/currentevents

Le maire Labeaume et le gouvernement interpellés

TVA Nouvelles

Horrifié par l’attaque menée sur une mosquée de Québec, dimanche soir, un citoyen qui connaît deux des victimes de l’attentat a critiqué l’inaction des autorités, autant avant qu’après les événements.

Moez Balti a indiqué que, selon des informations qu’il a obtenues, un commerçant de Québec a été tué dans cette attaque qui a fait six morts et huit blessés.

«Il vient fréquemment à la mosquée, a-t-il expliqué à TVA Nouvelles, sur place. On vient ici pour faire la prière surtout (...) il y a eu la confirmation de son décès.»

M. Balti avait la rage au cœur et se demandait pourquoi le maire de Québec, Régis Labeaume, s’était (à ce moment-là) limité à un message sur les médias sociaux et un communiqué à la suite des attaques.

«Il devrait se présenter ici, rassurer la communauté, dire qu'il est là, a lancé le citoyen éploré. On se demande pourquoi il n'est pas là.»

M. Balti a également évoqué certains signes annonciateurs de cette attaque, notamment la tête de porc déposée devant la mosquée, il y a quelques mois.

«Au Québec, il y a eu des signes de violence, mais ils n'ont pas pris ça au sérieux. Et regardez ce qui est arrivé», a déploré M. Balti, affirmant que des amis à lui ont manifesté leur intention de quitter Québec.

Voyez son entrevue dans la vidéo ci-dessus.

Dans la même catégorie