/news/law

Le pasteur Brent Hawkes trouvé non coupable d'agression sexuelle

Agence QMI

Dave Abel/Toronto Sun/QMI Agency

Le pasteur de Toronto Brent Hawkes, bien connu pour son travail auprès de la communauté gaie et lesbienne, a été acquitté mardi des allégations d’agression sexuelle qui pesaient contre lui.

Des chefs d’accusation d’attentat à la pudeur et de grossière indécence avaient été portés contre le sexagénaire pour des événements remontant aux années 1970 en Nouvelle-Écosse. Mardi, le juge Alan Tufts l’a déclaré non coupable soulignant d'importantes incohérences dans le témoignage des témoins.

«Je suis tellement content que ce soit fini pour que je puisse rentrer à la maison et servir mon église et ma communauté de mon mieux», a dit le pasteur à la sortie du tribunal, selon le Global News.

Le révérend a toujours clamé son innocence indiquant que les «événements allégués n’ont tout simplement pas eu lieu».

Natif de Bath au Nouveau-Brunswick, Brent Hawkes a reçu l’Ordre du Canada en 2007 pour son combat pour les droits de l’homme et la justice sociale. Il est reconnu pour avoir milité en faveur des droits de la communauté gaie, lesbienne, bisexuelle et transgenre.

En 2011, il a officié les funérailles du chef du Nouveau Parti démocratique, Jack Layton. Il œuvre au sein de l’Église communautaire métropolitaine de Toronto depuis plus de 30 ans.

Dans la même catégorie