/news/currentevents

Enquête à Saguenay pour des propos haineux

Andréanne Larouche | TVA Nouvelles

Un individu de Saguenay fait l’objet d’une enquête pour des propos à caractère haineux qu'il aurait tenus sur Facebook, en lien avec la tuerie à la mosquée de Québec.

L’enquête est menée par la Sécurité publique de Saguenay en collaboration avec la Gendarmerie royale du Canada (GRC) et la Sûreté du Québec (SQ).

Un citoyen aurait remarqué les propos de cet individu et aurait signalé la situation aux autorités. La police de Saguenay a jugé que les propos en question étaient assez inquiétants pour ouvrir une enquête.

Le contenu de la publication Facebook n'est pas dévoilé, mais il pourrait possiblement mener à une arrestation.

«Ce sont des propos inquiétants, qui laissent croire certaines choses et qui pourraient mener à des accusations, a indiqué le porte-parole de la Sécurité publique de Saguenay, Bruno Cormier. J’invite la population, si vous considérez qu’une personne tient des propos menaçants, des propos haineux, et bien communiquez avec notre service.»

Les propos à caractère haineux sur les réseaux sociaux peuvent avoir de sérieuses conséquences. En 2014, un Saguenéen, Jean-Michel Rioux, a été arrêté pour avoir tenu de tels propos à l’endroit de la communauté musulmane.

Ce dernier a été condamné à 240 heures de travaux communautaires et à faire un don de 1000 $ à l’Association islamique du Saguenay–Lac-Saint-Jean.

Dans la même catégorie