/regional/homepage

Uber menace de quitter London si on lui impose des caméras

archives, AFP

Uber menace de mettre fin à ses activités à London, en Ontario, si le projet d’obliger tous ses chauffeurs à installer des caméras dans leurs véhicules obtient l’approbation finale du conseil municipal la semaine prochaine.

Le conseil municipal de London a voté pour ce règlement la semaine dernière, en première lecture, a rappelé la station AM980 London.

Dans une lettre envoyée au conseil, lundi matin, Uber a indiqué qu’elle mettra fin à ses activités dans la ville si les conseillers municipaux vont de l’avant avec le projet en l’approuvant lors d’un vote final le 14 février.

London serait la première ville dans le monde à être dotée d’une telle réglementation, a souligné AM980.

La station dit s’être fait confirmer l’information par la compagnie de San Francisco. Uber soutient que l’installation de caméras coûterait plus de 1000 $ par véhicule.

La semaine dernière, les conseillers municipaux ont été divisés sur la question, sept d’entre eux ayant voté pour la réglementation et six contre.

Uber a lancé une pétition sur internet afin de convaincre le conseil municipal de London de ne pas poursuivre sur cette lancée. En après-midi, lundi, l’objectif de 5000 signatures que la compagnie s’était fixé avait déjà été dépassé.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.