/news/politics

Le Canada n’approuvera jamais la torture, dit le ministre Sajjan

POL-CAUCUS PLC SAGUENAY

Roger Gagnon/Agence QMI

Le ministre de la Défense, Harjit Sajjan, a promis mardi lors d’une entrevue avec le «Toronto Star» que le Canada n’encouragera jamais l’usage de la torture.

«Lorsqu’il est question de notre armée et de nos valeurs, nous respectons les lois internationales et canadiennes. Le Canada n’aura jamais recours à la tortue et n’y prendra jamais part», a fait valoir le ministre Sajjan, au lendemain de sa rencontre avec son homologue américain James Mattis.

Le président Donald Trump a déjà fait valoir en campagne électorale être pour le retour de la torture. Il préconise notamment le retour du «simulacre de noyade» (waterboarding).

Le Canada a déjà été impliqué dans un scandale de torture ces dernières années alors que des centaines de prisonniers remis aux autorités afghanes par des militaires ont vraisemblablement été torturés en Afghanistan.

Harjit Sajjan n’a pas précisé si le secrétaire à la Défense Mattis s’était engagé à ne pas avoir recours à la torture.

Le ministre libéral n’a pas davantage voulu dire si son homologue avait critiqué le Canada en matière de dépenses militaires, qui se trouvent sous la barre des 2 % du PIB que devraient théoriquement investir annuellement les différents membres de l’OTAN dans leurs armées.

«Il y a plusieurs choses que le secrétaire Mattis sait que le Canada peut faire et que d’autres nations ne peuvent ou ne veulent pas faire», s’est contenté de répondre M. Sajjan, en faisant valoir que ce qui compte le plus, c’est la façon dont l’argent est investi.

Le ministre s’est aussi abstenu de critiquer la façon dont le nouveau président gère la politique internationale depuis le début de son mandat.

Dans la même catégorie

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.