/finance/homepage

Aéroport Montréal-Trudeau

Trafic passagers record et projet d’agrandissement

TVA Nouvelles

L’aéroport Pierre-Elliott-Trudeau à Montréal poursuit sur son élan des dernières années en enregistrant un record d’achalandage de 16,6 millions de passagers en 2016.

En annonçant ces chiffres exceptionnels, hier, Aéroports de Montréal (ADM) a aussi prédit que le nombre de passagers va continuer à croître dans les prochaines années, ce qui nécessite un plan d’agrandissement pour satisfaire les nouveaux besoins d’espace.

Dans une entrevue accordée à TVA Nouvelles, le nouveau PDG d’ADM, Philippe Rainville, a affirmé qu’il ne faudrait pas se surprendre au cours des prochaines semaines ou mois de voir des passagers être débarqués sur la piste plutôt qu’aux quais d’embarquement. Une telle pratique est déjà répandue ailleurs, notamment en Europe, comme à Paris et à Rome.

Mais tôt ou tard, il faudra construire possiblement un nouveau terminal. «Si on continue d’avoir cette croissance d’environ 4% par année, en 2020, nous aurons 20 millions de passagers à Montréal-Trudeau», estime M. Rainville, qui ne doute pas que le site de l’aéroport est assez grand pour accueillir la nouvelle clientèle.

«Du côté piste, il n’y a pas de problème, vous savez, la capacité de Montréal-Trudeau, c’est l’équivalent de Heathrow à Londres, donc nous avons la place pour plusieurs dizaines de millions de passagers, assure-t-il. Du côté aérogare, ça va être un peu plus serré, mais on va refaire les constructions et les aménagements qui sont nécessaires.»

Construire une nouvelle aérogare entre les deux pistes actuelles serait une avenue intéressante à laquelle les autorités songent à plus long terme, soit autour de 2020, a appris TVA Nouvelles. Un tunnel pourrait alors permettre aux passagers de se rendre vers un autre terminal.