/news/society

Des migrants affluent vers le Québec depuis les États-Unis

Le nombre de migrants qui franchissent illégalement la frontière canadienne en provenance des États-Unis aurait augmenté de façon considérable ces dernières semaines.

Le week-end dernier seulement, plus de 40 personnes ont gagné le territoire québécois et ont demandé le statut de réfugié.

C’est ce que rapportait lundi le journal «The Globe and Mail», à la suite des informations obtenues auprès de l’Agence des services frontaliers du Canada.

Selon Patrizia Giolti, une porte-parole de l’organisme fédéral, 42 personnes ont fait une demande d’asile après avoir gagné le Québec illégalement ces derniers jours. Au Manitoba, 21 personnes ont trouvé refuge au cours de la même période. La Colombie-Britannique serait également une destination de choix pour les migrants.

Le gouvernement canadien s’inquiète du phénomène qui se serait intensifié depuis le décret migratoire instauré par Donald Trump qui interdit temporairement l’entrée aux États-Unis des citoyens de sept pays à majorité musulmane, dont les réfugiés syriens.

La semaine dernière, Justin Trudeau s’était dit «très préoccupé» par l’afflux grandissant de demandeurs d’asile, insistant sur la nécessité de les protéger tout en protégeant les frontières canadiennes.