/regional/troisrivieres/mauricie

Une école de Maskinongé doit fermer d’urgence

À Maskinongé, les élèves de l'école Marie-Immaculée sont forcés de déménager. L'établissement scolaire doit fermer d'urgence en raison d'une fissure dans les fondations.

Jeudi, les élèves étaient en classe pour leur dernier jour de classe. Du moins pour plusieurs semaines et peut-être même la fin de l'année scolaire.

L'école est forcée de fermer en raison de l’apparition d'une fissure dans la structure du bâtiment et de déménager les 76 élèves et les quatre enseignants.

La situation est prise au sérieux par la direction et la Commission scolaire Chemin du Roy. Les parents ont été informés, jeudi, par une lettre. La priorité du maire Roger Michaud est de garder les élèves à Maskinongé.

«C'est aussi la priorité de la Commission scolaire, de ne pas envoyer les élèves dans les écoles des municipalités voisines, comme Saint-Justin ou Louiseville.»

Parmi les options envisagées, une des quatre classes pourrait être relocalisée à l'école Saint-Joseph de Maskinongé. Le local de l'ancienne pharmacie, situé à deux pas de l'école Saint-Joseph, pourrait aussi accueillir le reste des élèves si des modifications intérieures sont apportées.

Des travaux d'urgences devront être effectués rapidement. Le mouvement du sol pourrait d'ailleurs expliquer l'apparition de la fissure dans ce secteur plus propice au glissement de terrain.

Une rencontre avec la direction, les parents d'élèves, la Commission scolaire et le maire est prévue jeudi soir. Le délai est court. Trois jours pour trouver un emplacement pour ne pas nuire au calendrier scolaire.

Commentaires

Vous devez être connecté pour commenter. Se connecter

Bienvenue dans la section commentaires! Notre objectif est de créer un espace pour un discours réfléchi et productif. En publiant un commentaire, vous acceptez de vous conformer aux Conditions d'utilisation.