/news/currentevents

Nouvelle tentative des policiers pour identifier le suspect

Les enquêteurs de la police de Montréal travaillent d’arrache-pied pour localiser l’homme armé et très dangereux à l’origine de deux vols qualifiés lors desquels il a ouvert le feu sur ses victimes, au début du mois de février.

Cherchant désespérément à obtenir des informations qui permettraient de mettre la main au collet du suspect, les policiers ont installé mardi matin un poste de commandement mobile dans le stationnement de la Place Frontenac.

C’est à l’intérieur de ce petit centre commercial, situé près de l’intersection des rues Frontenac et Ontario, qu’a eu lieu l’un des crimes violents de l’individu.

Le 7 février, le suspect avait tiré une balle en plein visage de la propriétaire de la tabagie lors d’un vol qui a mal tourné.

La veille, le même individu avait également ouvert le feu sur un homme qui venait de refuser de lui donner ses clés de voiture et son téléphone cellulaire.

Dans les deux cas, les victimes ont subi d’importantes blessures, mais ont survécu à l’attaque.

Deux semaines plus tard, l’homme recherché est toujours au large et les enquêteurs font des pieds et des mains pour le retrouver.

Mardi, ils ont rencontré des centaines de personnes dans le hall d’entrée de la Place Frontenac. Des policiers abordaient chacune des personnes qui entraient ou sortaient en leur montrant des photos de l’homme.

Depuis la diffusion des photos de l’individu dans les médias, des dizaines de citoyens ont contacté les policiers pour leur dire qu’ils l’ont aperçu dans la ville. Toutes ces pistes se sont avérées vaines jusqu’à présent.

«C’est sûr que quelqu’un, quelque part, le reconnaît. On demande à ces gens de nous contacter le plus rapidement possible», a indiqué l’agent Daniel Lacoursière, porte-parole de la police de Montréal.

Par ailleurs, une récompense de 5000 $ est offerte à toute personne qui fournirait de l’information permettant l’arrestation de l’homme recherché.

Dans la même catégorie