/news/culture

David Bowie récompensé à titre posthume

Agence France-Presse

Un an après sa mort, David Bowie a raflé à titre posthume la récompense d'artiste britannique de l'année mercredi soir à Londres lors de la 37e édition des Brit Awards.

C'est la troisième fois, après 1984 et 2014, que l'icône de la pop, décédé le 10 janvier 2016 à l'âge de 69 ans, est élu meilleur artiste, et ce moment a été célébré avec émotion à l'O2 Arena.

«Si David Bowie avait pu être ici ce soir, il ne serait probablement pas venu», a plaisanté l'acteur Michael C. Hall, qui joue dans la comédie musicale Lazarus composée par Bowie et qui est venu chercher le trophée sur scène.

Sur une note plus sérieuse, l'acteur américain, connu pour son rôle dans les séries Six Feet Under et Dexter, a rendu hommage à un artiste «dont la puissance dans le travail, la générosité et l'enthousiasme» l'inspirent tous les jours «pour devenir un homme meilleur».

Bowie avait encore l'occasion de doubler la mise plus tard dans la soirée dans la catégorie reine de l'album de l'année, avec «Blackstar», sorti deux jours avant sa mort.

L'album testament n'avait même pas été présélectionné aux Grammy Awards il y a dix jours à Los Angeles, où Bowie avait tout de même remporté cinq autres récompenses au final.

Dans les autres catégories, Emeli Sande a remporté sa deuxième récompense de meilleure artiste britannique après 2013.

The 1975 a été désigné meilleur groupe britannique par le jury, signifiant que Radiohead repart une nouvelle fois bredouille.

«C'est irréel, on forme un groupe depuis qu'on a 13 ans et ce genre de choses n'arrive généralement jamais», a commenté le chanteur, Matty Healy.

Le chanteur de blues et hip-hop Rag'N'Bone Man a créé la surprise en remportant la récompense de révélation britannique de l'année, au nez à la barbe notamment du rappeur Skepta, qui avait également été sélectionné dans la catégorie de meilleur artiste masculin.

Les «Brits» ont par ailleurs rendu hommage, à travers un vidéo montage, à plusieurs grands disparus de 2016 dont Prince, Leonard Cohen, le groupe Viola Beach et George Michael.

«Le ciel s'est écroulé» lorsque George Michael est mort, a déclaré Andrew Ridgeley, venu saluer sur scène la mémoire de son ancien compère du groupe Wham! en compagnie du duo pop Pepsie et Shirlie, qui a eu du mal à retenir ses larmes.

Dans la même catégorie