/news/culture

Décès

Néfertari Bélizaire de «Watatatow» n’est plus

Agence QMI

Jocelyn Malette

La comédienne québécoise d’origine haïtienne Néfertari Bélizaire n’est plus. Elle est décédée le 19 février à l’Hôtel-Dieu de Québec, d’une pneumonie sévère dont elle souffrait depuis le début janvier, a confirmé Margareth Olivier, une amie très proche de la famille. Elle était âgée de 54 ans.

C’est son ami de longue date et comédien Angelo Cadet qui en a fait l’annonce sur Facebook, mercredi. «R.I.P. Néfertari Bélizaire. Quand je t’ai connu (années 80) tu avais ce sourire radieux et un rire aux éclats qui résonne encore et toujours dans nos cœurs. Tu as été une actrice exceptionnelle maniant le verbe avec ardeur comme personne jusqu’à ton dernier souffle. Que la lumière t’accompagne nuit et jour mon amie.»

Joint au téléphone, l’animateur a dit qu’«elle n’a pas eu la vie facile. Mais outre les méandres, son talent était sérieusement incomparable et incommensurable. C’est dommage de perdre une femme de combat».

L’actrice d’origine haïtienne qu’on a connue sous les traits de Josée dans la série jeunesse «Watatatow» a aussi été vue au petit écran dans «Ces gars-là», «Trauma», «La Galère» et «Mon meilleur ennemi», pour ne nommer que ceux-ci.

En 2014, elle avait signé «Cru», un livre coup de poing dans lequel elle revenait sur un pan horrible de son existence, de l’âge de deux ans jusqu’à 15 ans, période au cours de laquelle son oncle et parrain l’a agressée à répétition. Elle militait contre la violence faite aux femmes et aux enfants.

La famille et les proches pourront recevoir les condoléances, le samedi 4 mars, de 11 h à 13 h, au Complexe funéraire de la Cité, à Sainte-Foy (Québec). Les funérailles auront lieu à l’Église St-Benoit Abbé, à 14 h.