/news/currentevents

Disparue depuis le 27 janvier

Une mère remue ciel et terre pour retrouver sa fille

TVA Nouvelles

Persuadée que sa fille a été recrutée par un réseau de proxénètes, une mère de famille de la région de Gatineau remue actuellement ciel et terre pour la retrouver.

Anouk-Michelle Grégoire est sans nouvelle de sa fille Raphaëlle-Malika depuis le 27 janvier dernier et tout porte à croire qu’elle serait tombée dans le filet de proxénètes.

«Raphaëlle a été encouragée à entrer dans un réseau de proxénètes, elle a partagé à une connaissance au mois de décembre et janvier son projet», assure Mme Grégoire.

Raphaëlle-Malika pourrait se trouver à Toronto ou à Montréal.

Ordre de la cour

Bien que sa fille soit majeure, Anouk-Michelle Grégoire a obtenu un ordre de cour pour la ramener à la maison et lui faire passer un examen psychiatrique si elle est retrouvée au Québec. Elle pense que sa fille n’est pas en mesure de prendre des décisions éclairées.

«Dans les cinq dernières années, on a observé des comportements et un état de mal-être», dit la mère de famille

Projet de loi C-452

Mme Grégoire implore le gouvernement Trudeau de signer le décret qui permettrait l’entrée en vigueur du projet de loi C-452 qui renverse le fardeau de la preuve vers le proxénète les filles n’ayant plus à témoigner contre eux.

«Le projet de loi C-452 vise trois points. Il faut faire accuser le proxénète sans le témoignage des victimes, confisquer leurs biens lorsqu’ils sont reconnus coupables et leur donner des sentences sévères», insiste-t-elle.

Engager un détective

Anouk-Michelle Grégoire souhaite engager un détective privé pour tenter de retrouver sa fille. Une campagne de sociofinancement sur le site yoyomolo.com a d’ailleurs été lancée à cet effet.

Raphaëlle-Malika a été vue la dernière fois au centre Rideau à Ottawa. Elle portait alors un manteau court à carreaux gris et bleu, des jeans ou un legging  ainsi qu’une tuque noire.  Elle mesure 1,62 m (5’4’’) et pèse 59 kg ( 130 livres). Elle a les yeux pers, les cheveux bruns et porte des broches orthodontiques. Elle s’exprime en anglais et en français.

Toute personne ayant des informations peut contacter le Réseau Enfants-Retour au 1 888-692-4673 ou la Police de Gatineau au 819-246-0222.

Dans la même catégorie