/news/society

Libérée d’un cancer de 140 livres déguisé en gras abdominal

TVA Nouvelles

Voyez un reportage en anglais dans la vidéo ci-dessus.

Une femme de 71 ans a perdu plus de la moitié de son poids lorsqu’un cancer de 140 livres a été retiré de son abdomen.

Longtemps déguisé en simple gras abdominal, un kyste dans les ovaires de Mary Clancey s’était transformé en immense cancer de stade 1.

Les chirurgiens ont mis cinq heures pour retirer la tumeur, 40 livres de peau, en plus de reconstruire l’abdomen de l’Américaine.

À son réveil de l’opération, Mme Clancey pesait 180 livres de moins.

Tumeur camouflée

Comme plusieurs femmes, Mary Clancey, qui vit en Allentown, en Pennsylvanie, a toujours eu des problèmes de poids, surtout durant les deux dernières décennies.

Pour perdre du poids, l’Américaine mangeait presque uniquement de la salade et avait commencé à marcher plus. Même avec tous ses efforts, la dame ne maigrissait pas.

«Je devenais de plus en plus grosse», a confié la femme, en entrevue avec la chaîne WFMZ.

Une cheville cassée a ensuite contraint Mme Clancey à ne plus pouvoir marcher. Alors qu’elle pesait 365 livres, un caillot de sang s’est formé dans une de ses jambes.

Une imagerie par résonance magnétique a permis de détecter une masse immense dans l’estomac de la patiente.

Selon le Dr Richard Boulay, la tumeur de Mme Clancey a été confondue avec de la graisse, car lorsque la femme a finalement consulté un médecin, la masse s’était répandue dans tout son abdomen.

«C'était exactement comme un rocher. C'était énorme», a dit le Dr Boulay.

En retirant la tumeur, les chirurgiens ont dû s’assurer que le caillot n’éclate pas, sinon cela aurait été fatal pour la patiente.

«Ce qu’ils ont sorti ressemblait à un œuf de Pâques vide», a déclaré Clancey.

Mary Clancey doit maintenant réapprendre à vivre avec son nouveau corps de femme de 147 livres. «C’est difficile de magasiner des vêtements, car je ne sais pas quelle taille je porte», a dit la patiente qui espère que son expérience pourra aider d’autres personnes.

Elle suggère aux gens qui ont de la difficulté à perdre du poids à ne pas hésiter à en parler avec leur médecin.

Le kyste ovarien de Mary Clancey est le plus gros que le Dr Boulay ait retiré à une patiente.