/news/society

Naissance des «bébés du feu» à Fort McMurray

Agence QMI

Les incendies de forêt qui ont secoué Fort McMurray en Alberta pendant plusieurs semaines au printemps 2016 se traduisent par de nouveaux défis, puisque neuf mois plus tard, des centaines de femmes mettent au monde les «bébés du feu».

En janvier 2017, l’hôpital Northern Lights de Fort McMurray a accueilli 94 nouveau-nés et un accroissement des naissances est imminent, ce qui risque de poser un véritable problème de santé publique, selon le «Globe and Mail».

Les données du ministère de la Santé de l’Alberta montraient qu’en 2015, le taux de natalité à Fort McMurray était bien inférieur à la moyenne provinciale. La situation risque de changer dans cette ville de 80 000 habitants. Le «Globe and Mail» précise qu’il n’y a que trois pédiatres et trois obstétriciens et gynécologues.

L’inquiétude gagne donc une partie de la population préoccupée par la disponibilité des services de santé, mais aussi par le stress qui menace le personnel médical qui risque d’en avoir plein les bras. D’autant plus que les autorités sont concentrées sur l reconstruction de cette municipalité du nord de l’Alberta, où plusieurs secteurs résidentiels ont été dévastés par le brasier en mai 2016.

Le ministère de la Santé de la province en est d’ailleurs conscient. Le «Globe and Mail» a appris que des démarches sont enclenchées afin de déterminer combien de médecins seraient nécessaires pour combler les besoins et que de nouvelles embauches en découleront.

Dans la même catégorie