/news/world

La taille du cerveau liée au TDAH?

TVA Nouvelles

***Voyez ci-dessus le reportage de CNN à ce sujet (en anglais)***

De plus en plus de Québécois sont diagnostiqués chaque année avec un trouble du déficit de l’attention avec hyperactivité (TDAH). En 2015, près de 65 000 patients québécois atteints de TDA (avec ou sans hyperactivité) doivent prendre une médication pour mieux vivre avec les symptômes.

L’origine de ce trouble est toutefois méconnue. Les scientifiques tentent de comprendre pourquoi il affecte certaines personnes, et comment est-il possible de mieux le soigner.

Selon une nouvelle recherche publiée dans la revue scientifique «The Lancet Psychiatry», la taille du cerveau pourrait être liée au développement de la maladie, rapporte CNN.

Le TDAH est habituellement associé aux enfants, même si plusieurs adultes sont diagnostiqués tardivement.

Les symptômes incluent des difficultés de l’attention, de l’hyperactivité et de l’impulsivité.

Les chercheurs ont réexaminé une importante base de données regroupant une variété d’étude sur le TDAH, regroupant près de 3000 adultes et enfants.

En analysant les images de résonnances magnétiques, les chercheurs ont découvert que le volume cérébral total et le volume des régions du cerveau responsables des émotions étaient plus petits chez les gens atteints de TDAH.

La différence observée était toutefois très limitée entre les groupes avec et sans TDAH.

Selon les statistiques, une personne sur 20 de moins de 18 ans est touchée par le TDAH. De ce nombre, 2/3 garderont des symptômes à l’âge adulte.

Dans la même catégorie