/finance/homepage

Un 2e Global 7000 effectue un vol d'essai

Agence QMI

Bombardier a annoncé lundi matin qu’un deuxième appareil Global 7000 a effectué un vol d’essai, samedi, dans la région de Toronto en vue de tester ce nouvel avion.

«Ce jalon confirme une fois de plus que le développement du programme se déroule bien et que la mise en service du biréacteur d'affaires Global 7000 devrait avoir lieu comme prévu au second semestre de 2018», a précisé la compagnie montréalaise par communiqué.

Cet appareil d’essai avait comme mission de tester les systèmes de bord, y compris ses systèmes de propulsion, électriques et mécaniques, ainsi que vérifier la performance en haute altitude lors de ce vol qui a duré 4 h 28. Il s’agit du deuxième appareil servant d’essai, le premier ayant commencé des tests en novembre dernier.

«Nous avons désormais un véhicule d'essais en vol réservé aux essais des systèmes de bord. Les données recueillies par le deuxième véhicule d'essais en vol vont enrichir les bons résultats que nous avons déjà obtenus des bancs d'essai, y compris le banc intégré d'essais et de certification des systèmes, et des vastes essais en vol réalisés à ce jour par le premier véhicule d'essais en vol», a affirmé François Caza, vice-président du développement de produits et ingénieur en chef de Bombardier.

«Nous sommes sur la bonne voie avec notre programme d'essais et je suis très satisfait de la progression et de la performance de nos véhicules d'essais en vol à ce jour», a-t-il souligné.

Le Global 7000 est un biréacteur d'affaires qui se distingue «par quatre zones habitables distinctes et une aire de repos réservée aux membres d'équipage», selon Bombardier. Il est aussi accompagné du Global 8000.

Dans la même catégorie