/regional/sherbrooke/centreduquebec

Un photomaton pour découvrir les ravages du soleil sur la peau

Shanny Hallé

Des élèves d'une école secondaire de Drummondville ont découvert aujourd'hui les dommages que peuvent causer les rayons UV sur leur peau grâce à une activité de prévention hors du commun.

«Ici sur la photo on voit les petits points rouges, plus tard, on peut avoir des cicatrices de ça», explique une élève de l'école Jeanne-Mance.

À l'aide du photomaton UV, les élèves de l'école secondaire Jeanne-Mance ont découvert les effets que le soleil a eus sur leur peau.

«Ça nous encourage à mettre plus de crème solaire, même en hiver», ajoute un étudiant.

«Je mettais déjà de la crème solaire, mais pas assez souvent», nous dit une jeune femme.

«On est mieux de faire attention, plutôt que de finir avec des problèmes de santé», explique un jeune.

Une fois la photo prise, les élèves peuvent bénéficier des conseils des professionnels. Une équipe de bénévoles de la Société canadienne du cancer (SCC) est sur place.

«Les effets des rayons UVA ne se font pas sentir le lendemain matin, mais dans 10- 15 ans, explique Huguette Marcoux, bénévole à la SCC. Là, on commence à en sentir les effets sur la peau, mais malheureusement, à ce moment-là, il est trop tard, il n'y a rien à faire.»

La prévention est la clé pour éviter les cancers de la peau. L’organisme mise sur les jeunes âgés de 15 à 24 ans pour faire passer le message.

«On note que chez les jeunes entre 15 et 30, il y a une hausse des cancers de la peau», poursuit Mme Marcoux.

«C'est le but de les faire réagir pour qu'il y en ait le moins possible et diminuer les statistiques», soutient Marie-Claude Lessard, enseignante à l'école secondaire Jeanne-Mance.

Diagnostiqué à 27 ans d'un cancer de la peau, Sylvain Poissant veut sensibiliser les jeunes.

«Des fois quand on entend un message de quelqu'un d'autre que nos parents, ça vient renchérir ce message-là: oui, il y a des dangers d'être exposé au soleil», raconte survivant du cancer.

La principale cause du cancer de la peau est l'exposition aux rayons UV du soleil ou des lits de bronzage. Il s'agit du cancer le plus répandu au Canada.

Dans la même catégorie