/news/politics

«Avec une déclaration comme celle-là, GND a raté sa rentrée»

TVA Nouvelles

Les chroniqueurs politiques de «La Joute» ont vivement critiqué Gabriel Nadeau-Dubois, qui souhaite représenter Québec solidaire (QS) dans Gouin et devenir chef du parti, pour ses propos sur les 30 dernières années en politique québécoise.

«Je me joins à un parti politique parce qu’il faut absolument, et rapidement, sortir du pouvoir la classe politique qui nous gouverne depuis 30 ans. Cette classe politique a trahi le Québec», a dit plus tôt l’ancien leader étudiant lors d’une conférence de presse.

«Avec une déclaration comme celle-là, il a raté sa rentrée pas à peu près. Je trouve ça suffisant et prétentieux», a lancé le chroniqueur Bernard Drainville, frustré par les propos de Gabriel Nadeau-Dubois.

«Quand j’ai entendu cela, j’étais furieux. J’ai donné 10 ans de ma vie dans la vie politique. J’ai fait des sacrifices, j’ai mené des débats qui n’étaient pas toujours facile», a poursuivi M. Drainville.

Pour Luc Lavoie, qui n’approuve pas les propos de GND, le jeune politicien s’adresse à une clientèle particulière qui a son âge.

«Il y a beaucoup de personnes de cet âge-là qui trouvent que le Québec a été trahi par ses dirigeants», a précisé le chroniqueur politique.

«Les CPE pour lesquels ont a voté, dans les 30 dernières années, c’est une trahison ça? L’assurance médicaments, les congés parentaux, l’équité salariale, la loi sur le financement des partis, ça aussi ce sont des trahisons?», a dit Bernard Drainville.

«Robert Bourassa, Jacques Parizeau, Lucien Bouchard, Bernard Landry, Pauline Marois, Amir Khadir, Françoise David. Ils ont tous trahi le Québec?», s’est-il demandé lors de «La Joute».

«Pensez-vous qu’il a aidé QS aujourd’hui? Pas sûr de ça du tout», a conclu le chroniqueur politique Bernard Drainville, ajoutant que la rentrée politique de GND a montré qu’il allait continuer d’être quelqu’un de très polarisant».

Dans la même catégorie