/regional/montreal/montreal

Un boucher harcelé par des militants végétaliens

Des militants «végétaliens», opposés au commerce de la viande, sont engagés dans une campagne de salissage pour ternir la réputation de plusieurs boucheries du Québec. Ils ont notamment pris pour cible «Le marchand du Bourg», un commerce montréalais réputé.

«Depuis quelques jours, c’est l’enfer», confie le boucher Marc Bourg. Il m’ont pris pour cible en publiant des menaces sur les médias sociaux. Leur but est de ternir l’image de mon entreprise de façon gratuite».

Des centaines de manifestants ne cessent de publier de faux messages dégradants sur la page Facebook du commerce. «Connu pour leurs souris, vermines, et la vente de viande grise», écrit par exemple une utilisatrice.

Le boucher qui a pignon sur la rue Beaubien craint aujourd’hui un effet négatif sur l’achalandage.

«Dans l’alimentation, une réputation c’est difficile à bâtir, et si facile à détruire», déplore Marc Bourg.

Le Québec matin confronte un «troll»

Une équipe de l’émission Le Québec matin a retracé et confronté l’instigateur des messages haineux à l’origine de cette campagne de salissage, le montréalais Derek Rombeiro.

«Moi, je suis un activiste d’animaux. Quand quelqu’un prend plaisir à faire mal aux animaux, moi je montre la vérité», s’est-il contenté de répondre à la caméra.